scénariste (s) : Jean-David Morvan
dessinateur (s) : Jung-Gi Kim
éditeur : Glénat
parution : avril 2014

De nos jours, Ka Lei Ng, commissaire chinois de Hong Kong rompu aux arts martiaux, reçoit un appel concernant des coups de feu dans un appartement. Arrivé sur place, il découvre, outre des cadavres, un homme et une femme encagoulés qui s’enfuient aussitôt. Plus tard, c’est l’appartement entier qui est réduit en cendres, éliminant toutes les preuves. Le commissaire comprend alors qu’il a affaire à de véritables professionnels…

Car en réalité, Hong Kong est cette année le théâtre d’une compétition extraordinaire : le « Kontest », sorte de Jeux olympiques des barbouzes. De redoutables agents secrets s’y affrontent à travers des épreuves spécifiques, avec à la clé les secrets d’État des pays participants. Mais cette fois-ci, la donne a changé. Une équipe de francs-tireurs internationaux, ne travaillant que pour eux-mêmes, a décidé d’entrer en jeu, éliminant dès les qualifications les joueurs américains !

Le phénomène coréen sort enfin une BD, il aura mis le temps, mais cela vaut le détour. Les détails sont comme toujours incroyables, les scènes d’action sont efficaces et le scénario nous tient en haleine. Toutefois la couleur est un peu trop sombre et trop pastel à mon goût et crée un décalage entre le thème et la réalité. Cela reste le début d’un bon thriller, un poil violent mais terriblement efficace.

bonne lecture

LM