Dessins : Florence Magnin
Scénariste : Florence Magnin
Editeur  : Daniel Maghen
Date de sortie : Novembre 2014

Cette histoire commence dans le village où Gaëlle, âgée de 11 ans, passe ses vacances… Depuis leur arrivée, sa mère regrette d’avoir loué une maison dans ce trou perdu, où le seul enfant que fréquente sa fille est un orphelin surnommé Titou, élevé par une grand-mère férue de traditions locales, dont l’une surtout intrigue la fillette : il arrive qu’à certaines fêtes, les habitants du village fabriquent eux-mêmes des masques étranges, en souvenir du temps où ils pouvaient, grâce à eux, franchir les portes du “Monde des Esprits”.

Voila un livre qui partage!! La dessinatrice sort de ses sentiers habituels avec un dessin léger en aquarelle alternant avec des parties très oniriques, et donc plus dans ses habitudes. Mais attention, si cela ressemble à un conte, cette histoire est un véritable thriller mais également une introspection sur le passage entre l’enfance et l’adolescence. La couleur fait partie intégrante de l’histoire et participe à l’immersion fantastique autant qu’à la séparation entre le réel et le fantastique.

Bonne lecture

LM