scénariste (s) : Jean Dufaux
dessinateur (s) : Mohamed Aouamri
coloriste (s) : Benbk

éditions Le Lombard – 14,45€

date de sortie : juin 2012

Valgar de Valta, fils de Halgerr, n’a qu’un seul tort : aimer Astridr, la fille de Thorgerr aux Cent Guerriers. De leur amour naîtra un fils, crime impardonnable aux yeux des lois islandaises que Thorgerr le sanguinaire applique sans pitié : Il vivra, mais j’effacerai son nom. Comme j’effacerai ton souvenir… Valgar ne devra la vie qu’à la fuite et à Ogerth-le-sinueux, monstre qui lui fait promettre de ramener le mystérieux Manteau Rouge, oripeau légendaire d’une ombre qui avait confié à Valgar la célèbre lance de Jahell… Tout cela serait presque simple si la vengeance de Valtar ne l’impliquait dans une guerre clanique entre Skaperdinn et Sörr-le-déchiré. Et surtout s’il n’avait pas fait chavirer le coeur d’Hildegirrd, la femme de Skaperdinn. Une femme fatale, et prête à toutes les manipulations pour satisfaire ses impérieux désirs…

UNE TUERIE!!!

Le scenario est riche : Dufaux nous catapulte directement dans l’histoire et nous réserve pleins de rebondissements et d’intrigues. Nous ne sommes pas perdu pour autant et il y en a suffisamment pour ne pas être tenté de reposer la BD un seul instant. Le dessin d’Aouamri est à la hauteur de l’histoire et il nous sort le grand jeu! La couleur de Benbk est sombre et réaliste, le tout souligne bien l’ambiance générale.

LM