Tome 3 :  Celui qui part

Scénariste : Wilfrid Lupano

Dessins : Paul Cauuet

Je viens de finir le Tome 3 et autant j’avais été sous le charme immédiat des précédents Tomes, autant j’ai été un peu plus en dehors de ce dernier opus.

En plus, le titre de ce tome 3 laissait à penser qu’il y aurait une mauvaise nouvelle au terme de ma lecture, mais ce Wilfrid Lupano est un filou… 😉

Pour autant, j’ai passé un très agréable moment de lecture, mais avec juste moins de folie, moins de moments de fou rire avec phrasounettes d’anthologie. Il faut dire que les précédents tomes envoyaient du lourd de chez lourd et je m’étais quand même bien habitué hein ! ^^

Il y a des passages hilarants, on s’ennuie absolument pas et je suis toujours autant attaché aux petits vieux dont on découvre toujours plus de leurs passés.

Des passés dont ils n’ont pas toujours vraiment à être fiers, c’est peut-être cette touche là, plus fouillée, sur laquelle l’accent est mis, bien plus que lors des précédents tomes, qui donne ce côté un peu plus dramatique.

Un ptit peu de sérieux et de culpabilité, mais ça reste intelligemment distillé par Wilfrid Lupano, ça fait réfléchir sur certains passages de notre histoire.

Donc, moins délirant qu’à l’accoutumée, mais je serais encore du Tome 4, sans la moindre hésitation !!

Et surtout, il faut lire les 3 premiers tomes des Vieux Fourneaux, ça reste parmi ce que j’ai lu de plus drôle et de plus humain, ces dernières années. Et c’est superbement illustré par Paul Cauuet !!!

 

Pierre