scénariste (s) : Philippe Charlot
dessinateur (s) : Xavier Fourquemin
coloriste (s) : Scarlett Smulkowski

éditions Grand Angle – 13,90€
date de sortie : octobre 2012
diptyque

1990, dans sa résidence huppée de New-York, Harvey n’est pas surpris par la visite de Jim.

70 ans plus tôt, les deux hommes, alors de jeunes garçons, faisaient connaissance à bord d’un train des orphelins ; un système d’adoption mis en place pour endiguer le nombre massif, sur la côte Est américaine, d’enfants sans famille issus de l’émigration européenne.

Embarqués dans un étrange voyage, Jim et son petit frère expérimenteront la fraternité, l’amitié, la confiance, l’entraide, mais feront aussi les frais de la trahison de ceux qui feraient tout, faute d’être bien nés, pour être bien adoptés…

Un pan d’histoire de l’Amérique bien pensante de l’après-guerre (la première) qui est ainsi mis en lumière par ce duo efficace et talentueux. Les aller-retour passé-présent sont bien gérés et ne nuisent pas à la lecture. La couleur riche et gaie atténue le drame sous-jacent à ce thème et le scénario nous tient en haleine, faisant attendre la parution du second volet dès la dernière page tournée.

Je vous conseille ce diptyque tant pour cette mise en lumière historique que pour les talents des auteurs.

LM