scénariste (s) : Philippe Charlot

scénariste (s) : Joël Callède

dessinateur (s) : Fred Campoy

éditions Dargaud – 16,95€

date de sortie :  juin 2012

Ange sort de prison après y avoir purgé une lourde peine. La pratique de la méditation a fait de lui un autre homme. Mais ceux qui l’attendent dehors, eux, n’ont pas changé. Ils veulent mettre la main sur les 2 millions de dollars qu’il a réussi à planquer avant d’être arrêté. Sandro, un flic pourri, et son acolyte amateur de rap sont bien décidés à lui faire cracher le morceau. Pablo Juarez, le fils de l’ancien protecteur d’Ange, veut non seulement le fric mais aussi… sa peau. Ange va devoir affronter ses démons et réapprendre à se battre. Réussira-t-il à suivre les préceptes de non-violence alors que la fille qu’il a eue avec l’amour de sa vie, Elena, est en danger ? Une palpitante aventure mettant en scène un personnage à la psychologie riche et complexe.

Voilà un album « rafraîchissant »! Pourquoi les guillemets? C’est simple l’ambiance est torride et les tons chauds de la couleur y sont pour beaucoup. Graphiquement, les traits sont durs et réalistes. L’histoire n’est pas vraiment neuve mais elle est traitée intelligemment et de nouveaux éléments sont distillés tout au long de l’histoire. Cet album est pour moi un prémisse d’une belle série.