Les aventures de Lucky Luke d’après Morris

Scénario et dessin : Guillaume Bouzard

Couleur : Philippe Ory

 

Après un one-shot fort réussi de Matthieu bonhomme (L’homme qui tua Lucky Luke, prix du Public Cultura, Angoulême 2017) voici celui de Bouzard. J’aime cette idée de reprise  en totale liberté où le personnage prime avant tout en oubliant le trait. On se fout que ça ressemble ou pas à du Morris, ça n’en est pas. Les Spirou sont plus ou moins réussis, les Mickey un sans-faute et cette série de Lucky Luke très prometteuse.

Des clins d’œil, des problèmes de relation avec sa monture et les Dalton au grand complet, une grave blessure, rien ne sera épargné à Lucky.

Par contre M Bouzard m’avoir pris comme modèle pour un des Dalton, franchement, hein, allons allons.

Une BD qui se lit fraiche et d’une traite, sans prise de chou, avec le sourire aux lèvres et un plus on y apprendra qu’un canasson est un canasson et qu’il n’y a pas loin de Lucky Luke à Tryphon Tournesol.

Editions Lucky comics / Dargaud

A bonne lecture

Pascal