Scénario/dessins : Pascal Jousselin

Couleurs : Laurence Croix

Editions DUPUIS

J’ai découvert ce personnage dans les pages du magazine de Spirou, un super héros frenchy plutôt originale. Rigolo sans être ridicule et surtout, tellement d’originalité avec ce concept de traverser les cases à gauche, à droite, en haut, en bas, un truc de fou en fait.

Fallait être un peu fou pour se lancer là-dedans et ça marche du feu de dieu, j’aime tout particulièrement le gag sur Le Maître du langage, avec un trio de pépés qui se retrouve sans terrain de pétanque, comme qui dirait volé par le maire opportuniste du village. Un pépé en particulier surnommé Cochonnet, va rappeler au maire la parole donnée lors de la campagne électorale et pour lui la parole est puissante. C’est ce que va découvrir le maire à chaque fois que Cochonnet prend la parole. Effectivement, c’est génial ces bulles de paroles qui font des dégâts, qui prennent des formes particulières qui empêchent Imbattable d’approcher le papi en colère.

On rêverait toutes et tous d’avoir un tel pouvoir pour remettre à leur place nombre de politiques à la langue fourchue, mais bon, c’est un autre débat. 😉

Le coup de la page découpée aussi, vraiment bien ficelée s’t’histoire, chapeau bas à Pascal Jousselin pour toutes ces bonnes et belles idées.

J’attends avec impatience le prochain album et encourage tout le monde à se jeter sur le 1er opus qui vaut le détour, vous n’avez rien lu de pareil jusqu’à présent. ^^

Pierre