Scénario, dessin : Mathieu Reynès

Couleurs: Valérie Vernay et Mathieu Reynès

Editeur : Dupuis

J’ai découvert cette série dans l’excellent magazine hebdomadaire Spirou.

Après avoir lu les 1ères pages, je m’étais dit que j’allais continuer la lecture en achetant l’album et ce fut chose faite lors de la Paris Comics Expo où j’ai pu rencontrer le très sympathique auteur, Mathieu Reynès, véritable homme-orchestre de ce Tome 1 intitulé Memento. Il est toutefois assisté aux couleurs par Valérie Vernay !

L’ouvrage en question est une édition spéciale avec de nombreuses illustrations et révélations sur les influences du monsieur et quelques révélations sur le cheminement qui a mené à cette version de Harmony.

Ca met l’eau à la bouche et l’envie de dévorer ce 1er opus.

On découvre une jeune fille blonde, prisonnière (ou protégée… ?) dans une maison au milieu d’une forêt et elle ne sait plus qui elle est. Son geôlier, bien qu’imposant, n’a pas l’air si méchant, ça met un peu le doute sur ses réelles intentions, c’est bien mené, plein de questions restent en suspens ! Harmony semble avoir des capacités…spéciales, qui suscitent l’intérêt de diverses personnes. Et elle n’est pas la seule à avoir des pouvoirs, mais qui sont-ils ???

Tout cela est intelligemment mené, pour permettre à l’histoire d’évoluer sur plusieurs albums. J’espère que le public sera au rendez-vous, pour que l’on puisse continuer à se régaler des aventures d’Harmony (et de ce chien blanc mystérieux que j’aimerais voir un peu plus^^)!

Il n’y a pas qu’Harmony, comme personnage spécial, il y a un « supporting cast » très intéressant. La grand-mère me rappelle assez le petit vieux de la série Ranma ½, purée, c’est pas tout jeune, mais c’était bien drôle. On est loin de cette série animée, cependant, une petite dose d’humour reste présente dans ce Tome 1.

Vivement le Tome 2 : Indigo, dont on nous dévoile quelques pages en noir et blanc en bonus.

 

Pierre