Auteur : Nobuaki TADANO

date de sortie : mars 2012
éditions Bamboo – collection Doki-Doki

Dans un monde dévasté par la famine et les guerres, suite à un bouleversement climatique sans précédent, les populations vivent désormais repliées dans des mégapoles coupées de l’extérieur hostile. La paix et le bien-être y sont garantis par un contrôle drastique des citoyens : la moindre atteinte à l’ordre public est immédiatement sanctionnée de la peine d’exil. Niko, élève modèle, mène une vie exemplaire dans l’une de ces cités. Jusqu’au jour où, intriguée par le comportement d’un camarade de classe, elle s’aventure jusqu’aux frontières de la cité, là où s’étendent les terres inhospitalières, refuges des exilés que l’agitation commence à gagner…

Énième version de la cité idéale sous laquelle se cache des exilés au bonheur. Le thème est classique mais il est agréablement mis en image. Ce premier tome plante le décors mais il y a déjà pas mal d’actions et de nombreuses questions se font jour, mettant le lecteur en position d’attente et en lui mettant l’eau à la bouche. Je suis curieux de lire la suite. Donc qui vivra, verra!