Scénario : Chritophe Bec, Giles Daoust

Dessin : Drazen Kovacevic

Couleurs: Luca Saponti, Lorenzo Pieri

Publié en Juin 2016 chez LES HUMANOÏDES ASSOCIES

Il s’agit du 4ème tome de cette série qui nous gratifie à chaque fois d’un récit complet, parallèlement à la série originelle, Carthago, dont le Tome 5 vient de sortir.

Un récit complet donc, pour Amarok, mais on retrouve avec joie deux des protagonistes de Carthago.

Effectivement, c’est en 1987, dans le froid Canadien des territoires du Nord-Ouest , à Fort Norman, que l’on suit, une fois de plus, London Donovan aux ordres du richissime Wolfgang Feiersinger.

Le récit commence avec London abattant une femme, nue, dans la neige ! Fait horrible, mais les apparences peuvent être trompeuses…

Feiersinger et Donovan sont une fois de plus en chasse de légendes de notre terre et là, il semblerait que ce que les Inuits nomment l’Amarok,  l’esprit du loup terrorisant les chasseurs imprudents, soit de retour.

Feiersinger va engager les habitants du coin et se mettre en quête de trouver ces créatures de légende. Il ne reculera devant aucun sacrifice pour arriver à ses fins !

Les dessins de Drazen Kovacevic sont juste énormes et ses loups sont plus vrais que nature.  A tel point que dans certaines scènes, j’avais beaucoup de peine par rapport à certaines décisions …

Christophe Bec et Giles Daoust distillent une histoire passionnante, qui met en évidence certains côtés de l’être humain face aux superstitions, à l’inconcevable et les réactions que cela engendre pour les créatures se retrouvant comme hors du temps, sans réelle utilité et vulnérables !

 

Pierre