Scénario : Kelly Sue Deconnick

Dessin: Valentine De Landro

Publié en 2016 chez Glénat Comics

Tout d’abord, la couverture m’a bien fait bien penser à une actrice qui avait beaucoup tourner au moment de la Blaxploitation, Pam Grier.

Une femme forte, c’est effectivement ce qu’il faut être pour survivre sur Bitch Planet, la prison où l’on envoi toutes les femmes ne rentrant pas dans le moule, toutes les femmes sortant des standards d’une société dirigée par des hommes, en fait, ce que ces derniers appellent les femmes non conformes !

Une femme en particulier se distingue au sein du dernier « arrivage » sur Bitch Planet, c’est Kamau Kogo, une athlète professionnelle. C’est sur elle que vont se concentrer les responsables de Bitch Planet, pour la convaincre (par tous les moyens…) de mettre sur pied une équipe composée uniquement de femmes, pour  participer au jeu télévisé MEGATON ! Les auteurs précisant qu’ils se sont inspiré du film Roller Ball !

C’est assez prenant à lire, car la façon dont les femmes sont considérées, traitées, dans Bitch Planet, est assez démente et extrême ! Les hommes sont dépeints comme des biens pensants persuadés de leur bon droit et de leur justice, au détriment des femmes, insidieusement exploitées et qui deviennent des sous citoyennes si elles pensent autrement que ce que les hommes énoncent comme standards.

Ça a le mérite de faire réfléchir sur la condition de la femme dans nos sociétés !

Mais on a aussi envie de voir Kamau Kogo, Penny, Alika et les autres dézinguer tous les mecs de cette prison tellement c’est l’enfer pour elles. La fin de ce Tome 1 décuplant cette envie ! L’équipe artistique parvient à traiter de sujets sérieux au possible, tout en nous servant sur un plateau une histoire passionnante avec des personnages attachants. Des personnages dont on s’inquiète du sort qui va leur être réservé !

J’ai aussi beaucoup apprécié la partie éditoriale située en fin de ce 1er opus, avec l’interview de Sue Deconnick et Valentine DeLandro, sans oublier la présentation de quelques femmes fortes d’hier et d’aujourd’hui, qui auraient malheureusement eu leur place sur BITCH PLANET ! Les 5 Témoignages de femmes fortes, sont aussi à lire, ça complètera la lecture de Bitch Planet et ce que vous verrez comme des choses « démentes et extrêmes » comme je l’ai dit plus haut et bien, ne le sont pas tant que cela de nos jours et depuis pas mal de temps !!

Et puis je dis qu’il y a un film potentiel avec cette série. Ça pourrait le faire et ça aurait encore un autre retentissement vis-à-vis de la cause des femmes !

 

Pierre